Galerie MIRANDA - 21 rue du Château d'Eau, 75010 Paris

La théorie du « cygne noir » voit des événements inattendus changer la donne : dans l'exposition  Let There Be Light : The Black Swans of Ellen Carey  , l'artiste explore les deux siècles de lumière, de photogramme, de couleur et de polaroïd de la photographie, comme le montrent ses pratiques croisées  Photographie Degree Zero ( Polaroid ) et Struck by Light ( chambre noire  qui consultent visuellement Talbot, Daguerre et Anna Atkins, le trépied des game changers du 19ème siècle Carey  présente également un tout nouvel objet photographique, le  Finitogram , présenté à Paris - "Ville lumière" - pour la toute première fois. Il s'agit de la deuxième exposition personnelle de l'artiste à la Galerie Miranda.

Téléchargez le communiqué de presse complet sur le site de la galerie (en français et en anglais)

S'inscrire à la Newsletter