Entre tradition et modernité

L’artiste exprime la mémoire des peuples africains en conjuguant deux notions à première vue antagonistes, la tradition et la modernité. La symbologie de son enfance, le profane et le sacré, se mêlent à la modernité des scènes quotidiennes africaines. En résulte une critique sociale acerbe, comme la série des moto-taxis qui résonne comme un cri contre l’insécurité routière mais illustre aussi la vitalité des peuples africains

Le féminin

Au coeur de son oeuvre, la femme. Le féminin est partout : les grands patriarches sont “féminins” en situation de "libation", les forces passent continuellement du masculin au féminin,... Chez lui, les figures mythiques de la “Grande Mère” se déclinent intarissablement. Yao Metsoko déplore les comportements machistes qu’il observe de plus en plus souvent en Afrique, comme si les hommes avaient oublié que dans de nombreux pays du continent, la femme a toujours été au cœur de la société et des traditions.



Suivez Yao METSOKO

Instagram  
Asrafo - 130 X 130
Quintessence - 130 X 130
L'inspiration - 130 X 130
L'oiseau rouge - 130 X 130
Le pas du sage - 130 X 130
Le cycle de la vie - 130 X 130

S'inscrire à la Newsletter